http://malicia13.e-monsite.com VENAIT VOUS NE SERAIT PAS DECUS

TERRORISTE LA MENACE

 

Interview

Société10 Septembre 2010  |  Mise à jour le 11 Septembre 2010

Terrorisme: "La menace n’a jamais été aussi grande"

Bernard Squarcini, patron de l’antiterrorisme français, ne cache pas son inquiétude pour les "semaines
ou les mois" qui viennent.. Sa plus grande crainte? Un attentat kamikaze en France.

Bernard Squarcini Paru dans leJDD

Pour Bernard Squarcini, la vigilance doit être maintenue à son plus haut niveau. (Maxppp)

Le plan Vigipirate rouge est en vigueur depuis 2005 et les attentats de Londres. Cette situation est-elle appelée à perdurer?
Il faut être clair. Notre pays, à cause de son histoire, de son engagement en Afghanistan, de prises de positions fermes en matière de politique étrangère et de débats de société comme la loi sur le voile intégral, fait l’objet d’un intérêt très particulier de certains mouvements islamistes radicaux. Pour le moment, ils ne s’en sont pris qu’à nos intérêts à l’étranger...

Concrètement, à quel niveau de menace la France est-elle confrontée?
Nous sommes aujourd’hui au même niveau de menace qu’en 1995. S’il y a des militaires dans les aéroports, des barrières devant les écoles et des sacs poubelles en plastiques, ce n’est pas pour rien. Tous les clignotants sont dans le rouge. Notre dispositif nous permet de pouvoir anticiper et de neutraliser préventivement des projets terroristes. Vous dire que nous sommes infaillibles, non. Que nous faisons énormément d’efforts, oui. Aujourd’hui, compte tenu des signalements qui nous sont transmis par nos partenaires étrangers et de nos propres observations, il y a des raisons objectives d’être inquiets. La menace n’a jamais était aussi grande.

Quel genre d’attentats craignez-vous?
Tous les scénarios sont envisagés. On sait depuis longtemps qu’Al-Qaida cherche à fabriquer des bombes virales mais ne parvient pas à isoler les virus ni à les faire durer. Selon nos analyses, la menace en France est triple: le français converti qui se radicalise et monte son opération seul; Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) qui dépêche un commando pour commettre un ou des attentats en France; et les djihadites, ces Français qui partent en Afghanistan ou au Yémen, demain en Somalie et qui reviennent clandestinement, aguerris, pour poursuivre leur combat sur le sol français.

«On sait depuis longtemps qu’Al-Qaida cherche à fabriquer des bombes virales»

Il y a donc de jeunes Français qui se battent contre des soldats français en Afghanistan?
Je ne sais pas ce qu’ils font exactement là-bas – il nous revient que le Français ne serait pas très apprécié, contrairement au Kurde, notamment, sur les théâtres d’opérations – mais une dizaine se trouvent actuellement sur zone.

Craignez-vous une réaction d’Aqmi à l’opération de juillet pour libérer l’otage Michel Germaneau?
A cause de la date butoir de l’ultimatum et parce qu’il n’avait plus de médicaments, il fallait tenter cette opération de la dernière chance pour le sauver. C’était d’ailleurs une opération qui a fait d’énormes dégâts chez l’adversaire. Mais nous n’avons pas besoin des communiqués du chef d’Aqmi, Abdelmalek Droukdal, pour savoir que nous sommes visés. Dans la bande sahélienne, de plus en plus élargie, le Français est une cible. Pourquoi croyez-vous que nous avons dissuadé le Paris- Dakar de s’y rendre ? Pour l’instant, les islamistes ont fait ce qui était le plus facile pour eux: attaque de notre ambassade et assassinats de touristes en Mauritanie, enlèvement de ressortissants au Mali et au Niger… Mais on s’attend à avoir des attentats sur notre territoire. N’oubliez pas qu’Aqmi est une franchise d’Al-Qaida: ils essaient de suivre les mêmes objectifs que la maison mère.

Avez-vous plus de craintes à cause de la date symbolique du 11 septembre?
C’est vrai que les Américains sont inquiets à l’approche de cette date. De plus, ils doivent gérer cette polémique sur la construction d’une mosquée à New York, près de Ground Zero. Sans parler du pasteur fou qui veut faire des autodafés du Coran… Mais il faut aussi prendre en compte le contexte international : la remontée de la tension entre Israël et l’Iran, le retour du Hezbollah sur la scène internationale, l’approche du procès du Tribunal spécial pour le Liban, où nous avons des soldats au sein de la Force des Nations unies au Liban (Finul). La menace du terrorisme fondé sur le fanatisme religieux est assez lourde, nous n’avons vraiment pas besoin du retour d’un terrorisme à support étatique…

Les leçons du 11-Septembre ont-elles été retenues?
Oui. Les Etats-Unis ont compris qu’ils étaient vulnérables non seulement à l’extérieur de leurs frontières mais aussi sur leur sol. Et la tentative d’attentat de décembre 2009 sur le vol Amsterdam-Detroit – avec ce jeune Nigérian qui a pu prendre l’avion et même choisir un siège juste audessus du réservoir central de l’appareil – démontre que, quel que soit le niveau de riposte, la menace est toujours d’actualité.

Et en France?
Le Président a voulu une réforme du renseignement intérieur. Elle a été opérée il y a deux ans avec la fusion DST-Renseignements généraux. Quelques mois plus tard, nous avons opéré une seconde réforme, plus discrète, qui consiste en un rapprochement opérationel avec la DGSE. La communauté française du renseignement parle aujourd’hui d’une seule voix. Les notions de menaces extérieures et intérieures sont dépassées. Aujourd’hui, les renseignements, il faut aller les chercher très loin et ils ont une incidence directe sur notre territoire. Dès qu’un clignotant s’allume au sein du service extérieur, il pense au retour en sécurité intérieure.

«Les renseignements, il faut aller les chercher très loin et ils ont une incidence directe sur notre territoire»

Pour quels résultats?
Nous déjouons en moyenne deux attentats par an. Je peux vous citer celui qui visait le 27e bataillon des chasseurs alpins, engagé en opérations extérieures en Afghanistan, Adlene Hicheur, cet ingénieur du Centre européen de recherche nucléaire (Cern) qui avait proposé ses services via Internet à Al-Qaida au Maghreb islamique. Ou celui d’un kamikaze qui prévoyait de faire sauter une salle de spectacle parisienne à l’occasion d’une collecte de fonds pour l’armée israëlienne… Il avait été interpellé en Egypte et nous venons de le récupérer.

Constatez-vous une radicalisation chez les musulmans de France?
Ecoutez, sur 6 millions de musulmans en France, il y a peut-être 300 individus qui posent problème. Quant aux lieux de culte, sur 1.800 environ, moins d’une trentaine peuvent poser problème. Le système de veille du ministère de l’Intérieur, qui a la tutelle sur les cultes, est bon. Chaque fois qu’un imam dérape, il est rappelé à l’ordre ou expulsé.

La coopération avec nos partenaires européens est-elle satisfaisante?
Travailler à 27, ce n’est pas simple. On l’a vu quand on a voulu instaurer un plan européen du Passenger Name Record, qui nous aurait permis de disposer de toutes les données du dossier du voyageur aérien dès la réservation du billet. Il n’y a pas eu d’unanimité. En fait, il existe un partenariat historique avec tous ceux qui ont déjà été frappés par des attentats terroristes: les Espagnols, les Italiens, les Allemands, les Anglais… La conséquence de ce blocage à Bruxelles, c’est qu’aujourd’hui, près de dix ans après le 11-Septembre, les compagnies aériennes ne nous transmettent la liste des passagers que deux heures après le décollage. Alors que ce serait peut-être intéressant de travailler préventivement…

A votre connaissance, Ben Laden est-il toujours vivant?
Ben Laden vivant ou mort, ça ne change rien au problème. La question aujourd’hui est de savoir si Al-Qaida reste contenue sur la zone afghano-pakistanaise ou si elle parvient à s’implanter durablement au Yémen et en Somalie et, depuis la Corne de l’Afrique, réussir à faire la jonction avec Aqmi, qui opère déjà du Tchad au Sénégal… Rappelez- vous il y a quinze ans, quand nous avons subi la série d’attentats de 1995, la menace nous arrivait uniquement de l’est d’Alger. Elle s’est considérablement étendue.

Retrouvez les résultats du baromètre exclusif Ifop pour le JDD

Stéphane Joahny et Laurent Valdiguié - Le Journal du Dimanche

Vendredi 10 Septembre 2010

Le JDD sur votre mobile

Retrouvez gratuitement cet article sur votre mobile :

illus-node-right

Le JDD en PDF

Signalez un abus

Réactions à l'article

24 Commentaires

  • « pendant ce temps on oublie le reste*tout ça pour rien * »

    Samedi 09 2010 - 12:18 Par Domino

  • « le niveau des commentaires est accablant. Accablant pourquoi ? Relisez les, cela devrait suffire. »

    Samedi 09 2010 - 11:45 Par lacouchedumoche

  • « Une annonce catastrophiste dans un contexte d'agitation sécuritaire. Sarko doit être content... »

    Samedi 09 2010 - 11:39 Par Poum

  • « encore un qui fait de la com pour sarko »

    Samedi 09 2010 - 11:27 Par matt

  • « une fois qu'on sait tout cela, on fait quoi, nous, pauvres citoyens ?ces infos font peur, mais à quoi cela sert-il de nous dire tout cela ??? en dehors de nous faire peur ??? »

    Samedi 09 2010 - 11:15 Par fred

  • « La plus grande menace sur notre territoire et celle des actions mené par notre cher président :-) »

    Samedi 09 2010 - 11:13 Par Souki

  • « Beaux esprits qui croyez tout savoir, n'oubliez tout de même pas que les attentats de Londres ont été fomentés dans la banlieue de celle-ciavec des islamistes qu'on laissait crier "mort aux croisés" devant les caméras par souci de liberté d'expression. Et la petite opération dans le désert ? La présidentielle n'a rien à voir là-dedans. »

    Samedi 09 2010 - 11:03 Par Corsalien

  • « Pourquoi ne pas leur larguer une petite bombe nucléaire dans la tete ??? au lieu d'attendre qu'on soit en miette mieu vaut les metre KO avant ! »

    Samedi 09 2010 - 11:00 Par francoislefrancais

  • « Quand on a pas grand chose à dire, on se tait. Vieille réplique de papa.Je crois que ce monsieur du service anti terroriste a raison de nous mettre en garde du danger du terrorisme islamiste et de tenter de nous donner quelques réactions dans la vie courante qui pourraient s' avérer salutaires pour tous.Les Anglais et les Espagnols aussi croyaient que les bombes c' étaient pour les autres. »

    Samedi 09 2010 - 10:57 Par Chris du Fier

  • « Ce cher Monsieur devrait se taire .... Ce ne sont pas des choses a dire quand on est dans les hautes sphères de la république... Cet une grosse connerie, viré, sur le champ... »

    Samedi 09 2010 - 10:57 Par dany25

  • « Si "alquaïda" prépare une attaque virale, Roselyne va encore commander des vaccins.Si la peur changeait de camp pour une fois, si la droite pouvait trembler ! Puisqu'ils sont si travailleurs, pourquoi ne pas repousser leurs retraites à taux plein à 90 ans? Ce serait drôle de les voir défiler. medef, députés, sénateurs, membres du gvt, ceuss des gds corps d'état, e coetera! Mort de rire »

    Samedi 09 2010 - 10:56 Par gribouille

  • « Quelle menace?,avec tous les islamiste présent dans ce pays ,c'est une forme d'immunité ,et avec les frontières passoires que sont les nôtres ,bientôt il y aura autant d'arabes que de Français de souche.C'est de l'intox pour détourner l'attention du Français moyen comme le dit Leonie »

    Samedi 09 2010 - 09:57 Par Anonyme

  • « Et de quoi alimenter les bonnes discussions de comptoir entre français qui, comme à leur habitude, aiment surtout parler des choses qu ils ne maîtrisent pas. Et pendant ce temps là, CQFD... »

    Samedi 09 2010 - 09:52 Par Ouhlala

  • « encore un envoyé special de SARKO, il ne sait plus quoi inventer ,maintenant c'est le terrorisme qui revient à la une,vivement 2012 qu'il foute le camp et bon vent. »

    Samedi 09 2010 - 09:29 Par LUIGI

  • « Pendant que l'on nous enfume avec cette "MENACE" la caravane passe avec toutes les injustices qu'elle transporte .............!!!!!!!! BOUM BOUM . »

    Samedi 09 2010 - 09:24 Par FOX

  • « La menace n'a jamais été aussi grande, oui, l'ultra sécuritaire revient.La menace s'apaisera au lendemain des présidentielle ! »

    Samedi 09 2010 - 09:16 Par ékouré

  • « j'ai peur donc je vais voter N/S CQFD »

    Samedi 09 2010 - 08:58 Par vilain pas beau

  • « après le feuilleton de l'été woers, les vaccins de bachelot,la coupe du monde voilà de quoi alimenter les médias. Et pendant ce temps la...... »

    Samedi 09 2010 - 08:58 Par bebert

  • « ça y est : après la délinquance et les Roms, on va nous "amuser" avec les vilains terroristes islamistes . Encore un moyen de détourner l'attention du chômage, des fins de mois difficiles, du pouvoir d'achat qui dégringole, des factures, y compris de santé, qu'on n'arrive plus à payer : c'est ça le quotidien des français et ils se fichent bien du reste... »

    Samedi 09 2010 - 08:44 Par leonie

  • « ça sert à quoi ce type de déclaration venant d'un mec aussi haut placé ? Robert au Café du Commerce peut faire la même.C'est anxiogène et ça n'apporte aucune solution. Donc quand on a rien à dire........ »

    Samedi 09 2010 - 08:37 Par moutarde

  • « Le terrorisme frappe ou il peut, quand il peut. Il y a longtemps qu'il ne s'est pas produit d'évènement majeur en matière d'attentats en Occident mais rappelez-vous Times Square : le carnage a été évité de justesse. Tout est possible effectivement et nous ne sommes pas en sûreté : un jour ou l'autre, ici ou ailleurs mais peut-être ici, ils feront quelque chose. »

    Samedi 09 2010 - 06:47 Par Corsalien

  • « je dirai même plus tout est possible ...si ça arrive a mon avis j'en connais qui vont devoir se faire petits »

    Samedi 09 2010 - 01:38 Par Papydu59

  • « Tout est possible, mais rien n'est sûr »

    Vendredi 09 2010 - 22:09 Par Gignac

  • « Ouais, pas grand chose à dire. Tout est possible, mais rien n'est sûr »

    Vendredi 09 2010 - 22:04 Par Gignac

Donnez votre avis

Réaction : (il vous reste 400 caractères)

Annonces google

Plus d'Actualité

Plus d'articles

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.