http://malicia13.e-monsite.com VENAIT VOUS NE SERAIT PAS DECUS

JHONNY HALLYDAY

Musique 5 Septembre 2010

Johnny: La confession d'outre-tombe

Après de longs mois d’abstinence médiatique, Johnny Hallyday parle enfin. Dans un document exceptionnel que publie ce dimanche le JDD, le rocker se confie sans tabou au romancier et diplomate, Daniel Rondeau. Il revient notamment sur ses déboires de santé, ses douleurs et ses doutes. Mais la star, désireuse de tourner cette page sombre de son existence, parle aussi d’avenir. Le cinéma et le théâtre font partie de ses projets, mais surtout la musique, bien sûr, avec un nouvel album en préparation et une volonté farouche de retrouver son public sur scène dès 2012. Extraits de cette confession à la première personne du singulier dont l'intégralité est à découvrir dans Le Journal du Dimanche .

Un miracle
Il faut bien admettre que c’est assez miraculeux que je sois là. Nous sommes à Saint-Barth, avec Laeticia et nos deux filles, je recommence à travailler, j’assiste même à un ouragan tropical, mon premier ouragan, mais je reviens de loin. (…)

Cette fausse sortie, je ne l’accepte pas, je n’ai pas dit mon dernier mot. (…) Je suis tombé dans un gouffre et je suis en train d’en sortir, non sans peine. Je suis très fragile, et je suis très fort, ce n’est pas nouveau, mais maintenant tout prend une dimension supplémentaire. Je peux mourir, ou je peux vivre, ça dépend comme on m’aime.

La tournée
Cette tournée, elle avait pourtant bien commencé. Mais à partir du mois d’octobre, j’ai eu à nouveau des problèmes de dos. Mes douleurs ont commencé à devenir terribles. Il y avait des jours où je ne pouvais plus marcher, j’en aurais pleuré tellement j’avais mal, mais je ne voulais pas annuler, alors je me faisais piquer à la cortisone, j’avalais des anti-inflammatoires, des doses de cheval. Et j’ai chanté, même si cette douleur m’angoissait et pourrissait mes journées. (…) La tournée était longue, elle a quand même duré six mois. Quand je me réveillais le matin, je me demandais si j’allais pouvoir continuer. Il ne faut pas oublier que j’avais été opéré d’un cancer du côlon pendant l’été.

Le coma
Mon dernier souvenir, avant de perdre connaissance, puis d’être plongé dans le coma, ce sont des visages. J’ai vu apparaître puis s’éloigner les visages de Gilles Paquet, de Ticky Holgado et de Carlos, mes amis morts. Et celui de Laeticia. Ceux qui me demandaient de les rejoindre, et celle qui me retenait. Et puis je suis tombé dans un trou noir.

La dépression
Je suis revenu lentement à la vie, et j’ai fait du charme aux docteurs pour pouvoir passer Noël à la maison, à Los Angeles, avec mes filles qui avaient été interdites de visite à l’hôpital et qui me manquaient. Ça a marché.

(…) Jean Reno vient passer les fêtes avec nous. A ce moment-là, tout le monde pense que je vais mieux. Non, je vais mal, car j’ai beaucoup de difficultés à retrouver ma place dans la vie.(…)

Le pire, c’était que j’avais perdu ma voix. J’ai été longtemps intubé à la clinique, et mes cordes vocales avaient été abîmées. Je murmurais, avec une voix de petite fille ou de fausset. Un cauchemar. (…) J’ai vraiment pensé que j’étais foutu.

La vérité, c’est que je traversais une phase de dépression terrible. Le 25 avril, nous sommes retournés à Los Angeles pour un nouveau check-up, qui était bon. Mes angoisses non seulement ne cessaient pas, mais je commençais à avoir peur du retour à Paris. (…) Je suis assailli par de violentes angoisses que je n’arrive à évacuer que par une hyper-agressivité.

Laeticia
Laeticia tente de me rassurer. Elle m’a sauvé deux fois. Au moment du désastre, après l’opération de ma hernie discale, (…) et au moment de ce nouveau désastre, moral et psychologique, en continuant de me soutenir, malgré moi. C’est elle qui a organisé mon anniversaire au mois du juin, sur une péniche. Ce soir-là, j’ai chanté. Gabrielle, La musique que j’aime. C’était le test pour moi. Ma voix est sortie. Ce moment a effacé des mois d’ombre et de blessures, même si je sais qu’il y a des cicatrices qui ne s’effaceront jamais.

L'avenir
J’ai arrêté la drogue, je veux voir la suite. Pour la première fois depuis des mois, j’ose regarder en avant. J’ai commencé à travailler avec Matthieu Chedid. Sincèrement, depuis qu’il est ici et que nous travaillons, je me sens renaître. Ma voix est là, l’énergie remonte.
(…) Tout est déjà assez bien calé. On enregistrera en septembre, à Los Angeles

Jean-Claude Camus
Je m’arrange pour repartir d’un pas neuf. Nouvelle vie, nouveaux projets, nouveaux rêves, nouveau producteur. Je quitte Jean-Claude Camus pour Gilbert Coullier. Camus est à moitié en retraite. Il a vendu son affaire et ce n’est plus lui qui s’en occupe. Je lui garde une certaine tendresse, il y avait une part de folie qui lui permettait de me comprendre, son successeur est uniquement un businessman. Nous ne sommes pas faits l’un pour l’autre.

Cinéma, théâtre, scène
J’ai (…) des projets de cinéma. (…) Je vais jouer au théâtre une pièce de Tennessee Williams, jamais donnée en France, qui sera mise en scène par Bernard Murat.
Tous ces projets m’ont aidé à me redresser. Je repense aussi à la scène. J’avais décidé de faire mes adieux, et on m’a volé ces adieux. (…) Je ne savais pas que j’étais autant aimé. Cet amour me crée des obligations.

Retrouvez l'intégralité de la confession de Johnny à 12h sur le JDD.fr

Propos recueillis par Daniel Rondeau - Le Journal du Dimanche

Dimanche 05 Septembre 2010

Johnny Hallyday portrait Exclusif JDD

Johnny Hallyday se livre. (Reuters)

Le JDD sur votre mobile

Retrouvez gratuitement cet article sur votre mobile :

Une vie de star

-1943 Naissance de Jean-Philippe Smet à Paris le 15 juin
-1960 Débuts de chanteur au Golf Drouot
-1961 Son premier 45 tours, L'idole des jeunes
-1965 Mariage avec Sylvie Vartan le 12 avril
-1985 Sortie de l'album Rock'n'roll attitude, produit par Michel Berger
-1993 Concert anniversaire de ses 50 ans au Parc des Princes
-1996 Mariage avec Laeticia Boudou le 25 mars
-2009 Premier des trois concerts au Stade de France le 29 mai
-2009 Admission aux urgences d'un hôpital de Los Angeles le 7 décembre
-2010 Gilbert Coullier devient son nouveau producteur

illus-node-right

Le JDD en PDF

Signalez un abus

Réactions à l'article

10 Commentaires

  • « Que de méchancetés sur cette terre !Johnny, tes fans sont avec toi !Bravo pour ton courage !A bientôt »

    Dimanche 09 2010 - 09:14 Par Moniallyday

  • « on est ravi pour l'homme mais en quoi est ce que ces émois privés nous concerne ?! Retour à la vraie info, celle qui donne des nouvelles du monde et non de l'individu . »

    Dimanche 09 2010 - 09:12 Par GPS

  • « A que quand on flambe à longueur d'année il s'avère qu'on a besoin de fric. C'est tout. »

    Dimanche 09 2010 - 09:12 Par tâcleur

  • « ENFIN DE BONNE NOUVELLE DE JOHNNY,CA VA RENDRE MALADE LES SOCIALO-COMMUNISTE FRUSTRE,MDR.JOHNNY EST DIEU,ET DIEU EST IMMORTEL.VIVE JOHNNY »

    Dimanche 09 2010 - 08:59 Par FLO50

  • « JOHNNY. On s'en fout! C'est le total HAS BEEN et même pas un gars bien. »

    Dimanche 09 2010 - 08:50 Par La feuille

  • « Les médias nous fatiguent "GRAVE" avec ce vieux chanteur ! Pourquoi nous imposer une telle campagne de pub. C'est insupportable le retour de ce mort vivant »

    Dimanche 09 2010 - 08:49 Par Avis

  • « un coma... Un livre.... les affaires reprennent ! »

    Dimanche 09 2010 - 08:45 Par chrisc89

  • « On se fiche des problèmes de Johnny , défilera-t'il mardi 7 Septembre contre le projet de réforme des retraites ? »

    Dimanche 09 2010 - 08:40 Par Soixante-huitard

  • « Laissons Johnny dans l'outre-tombe, on est fatigué de suivre sa maladie, sa survie et ses projets. »

    Dimanche 09 2010 - 08:35 Par nija

  • « Un poil de sincérité, pas mal de cinéma... Un beau coup de com' »

    Dimanche 09 2010 - 08:29 Par Simpson

Donnez votre avis

Réaction : (il vous reste 400 caractères)

Annonces google

Plus d'Actualité

Plus d'articles

L'actu en images

  1. Gilliam superstar
  2. Glamour
  3. Séance photo

Cette semaine

Opinion

Que retenez-vous de la confession de Johnny Hallyday publiée par le JDD?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.